Situé à l’emplacement où Pedro de Mendoza fonde Buenos Aires en 1536, le quartier de San Telmo est l’un des plus anciens de la ville. On y trouve de vieilles maisons coloniales, des rues pittoresques et pavées, et de nombreuses boutiques d’antiquaires.
Un temps un quartier hébergeant l’élite de Buenos Aires, San Telmo connaît un exode en 1871, au moment de l’épidémie de la fièvre jaune. Les demeures luxueuses sont alors abandonnées aux immigrés pauvres, qui les transforment en conventillos, en les partageant entre plusieurs familles.
Une des attractions principales du quartier est son marché d’artisanat. Tous les dimanches, la Feria de San Telmo anime la calle Defensa. Des centaines de stands sont installés de la Plaza de Mayo jusqu’à la Plaza Dorrego, cœur battant du quartier. Entre stands d’antiquaires et artisans, il y en a pour tous les goûts. Son esprit bohème, ses boutiques d’antiquaires, ses belles places ombragées et ses clubs de tango, en font un quartier particulièrement apprécié des touristes argentins et étrangers.