Palermo est le plus grand quartier de la capitale ; principalement résidentiel, il est divisé en plusieurs sous districts, connues pour leurs caractéristiques et personnalités distinctes.

Avec ses hauts immeubles, espaces verts et nombreuses ambassades, le Barrio Parque ou Palermo Chico, est un des endroits les plus convoités de la ville.

Possédant plus de 400 œuvres, le MALBA (Musée d’Art Latino-américain de Buenos Aires), expose une des collections d’art les plus riches du pays. Son propriétaire, l’homme d’affaires Eduardo Constantini souhaite y faire découvrir différents arts latino-américains et la culture sud-américaine. Ce bijou architectural, construit en 1997 par trois jeunes architectes argentins, le studio AFT, fut inauguré en septembre 2001.

Au cœur des forêts de Palermo, officiellement le Parque 3 de febrero, le Rosedal offre un havre de paix merveilleux. C’est là que fleurissent pas moins de 18.000 rosiers au printemps.

Le Musée des Arts Décoratifs siège dans un sublime hôtel particulier, qui fut construit par l’architecte René Sergent en 1911. C’est l’un des plus beaux exemples de l’architecture française à Buenos Aires, style très en vogue au début du XXème siècle. Le musée, créé en 1937, expose une collection incroyable de plus de 4000 objets d’Art décoratif Européen et Oriental. L’édifice fut déclaré monument historique national en 1997.

Palermo Soho doit son nom à sa similarité avec le quartier de New York. Durant les années 1990, des créateurs de mode, des galeristes et des restaurants chics s’y installèrent et transformèrent les vieilles maisons en boutiques modernes. Aujourd’hui, ce quartier bourgeois-bohème est un circuit de mode, d’art et de bonne nourriture qui continue de promouvoir le caractère historique du lieu où est né Jorge Luis Borges.
Dans la continuité de Palermo Soho, Palermo Hollywood, est réputé pour son ambiance animée. Ses nombreux restaurants, bars et boîtes de nuit en font un des lieux de sorties incontournables de la jeunesse portègne. On y trouve aussi l’Hippodrome et la Mecque mondiale pour le polo, Canchas de Palermo.